Kpendjal : Le village de Gallé dispose désormais d’un centre de santé  

0
47
Le CMS DE GALLE

Le village de Gallé dans le canton de Namoundjoga, commune de Kpendjal-Ouest 2 dispose désormais d’un centre de santé. Le Centre médico-social (CMS), don de l’ONG Défi et Révolution de la Vie Rurale (DRVR), a été inauguré le mardi 28 juin en présence du représentant du directeur régional de la santé, Dr Bodjok Yendoubonte.

D’un coût total de 50.000.000 FCFA, le CMS de Gallé comporte deux bâtiments. Le bâtiment principal dédié aux soins est composé d’une pharmacie, une salle de consultation, un laboratoire, une maternité, une salle de suite d’accouchement, une salle d’observation de malades et une salle d’échographie. Le second bâtiment sert de logement pour le personnel soignant. Le centre de santé raccordé à l’électricité dispose également d’un forage.

« Malgré tous les efforts du gouvernement pour satisfaire les populations, le besoin reste encore énorme », a déclaré le préfet de Kpendjal-Ouest, Atchartchao Gnanta. Ainsi, « ce projet de construction d’un centre de santé vient  contribuer à l’atteinte de la grande vision du chef de l’Etat qui souhaite rendre possible l’accès aux centres de santé dans toutes les communautés rurales pour qu’aucun enfant, qu’aucune femme et qu’aucun citoyen ne décède à cause du manque d’un centre de santé », a expliqué le président de l’ONG Défi pour la Révolution de la Vie Rurale, Bassowou Yao.

Concrètement, « la construction de ce centre de santé vise essentiellement à décongestionner la capacité des unités de santé existantes dans le milieu en vue d’une meilleure prise en charge des populations. Il s’agit de favoriser une meilleure intégration dans le développement locale, notamment, l’accès aux soins de santé, les mécanismes de mobilisation pour prévenir et contrôler les maladies et les épidémies dans cette localité. Ce nouveau centre de santé va aussi améliorer l’accès de la population aux soins de santé par les opérations foraines », ont indiqué les porteurs du projet », ont fait savoir les porteurs du projet.  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here