Selon les données recueillies auprès des services médicaux,  la préfecture d’Agoé-Nyivé où a été détectée le premier cas de coronavirus au Togo est la localité la plus touchée à Lomé.

Depuis ce premier cas, le nombre de nouvelle contamination se multiplie dans les quartiers de cette préfecture. A la date du dimanche 7 juin 2020, Agoé-Nyvé totalise soixante-huit (68) cas confirmés. Et cela pourrait évoluer dans les prochains puisque plusieurs personnes originaires de la localité sont encore en quarantaine.

La deuxième place des quartiers les plus touchés par la Covid-19 est occupée par  le district sanitaire numéro 5 (Adjidoadin, Agoè, Avedji, Djidjolé et Totsi)  avec aussi 68 cas confirmés.

Arrive en troisième position avec 61 cas confirmés, le District 1 regroupant les quartiers  Hanoukopé, Adawlato, Agbadahonou et Wétrivi Kondji. Ensuite, vient le district II  Adakpamé (Bè-Kpota, Kanyikopé, Adama et Baguida) avec quarante-quatre (44) cas.

Le district III Amoutivé composé des quartiers  Bè, Doulassamé, Adoboukomé, Abobokomé, Aguiarkomé et Béniglato ferme la marche avec trente-six (36) cas confirmés.

A la date du 7 juin 2020, le Togo compte 495 cas confirmés de coronavirus dont 248 guéris, 234 cas actifs et 13 décès. Sur 495 cas confirmés, 210 sont enregistrés à Lomé soit 45%.

Pour l’instant, les quartiers les plus touchés ne bénéficient d’aucunes mesures exceptionnelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici