Les élèves inscrits dans les établissements d’enseignement technique et de la formation professionnelle auront bientôt droit à un programme renforcé en vue d’un éventuel parcours universitaire.     A cet effet, un atelier de validation des programmes révisés des filières de l’enseignement technique et de la formation professionnelle au Togo, s’est tenu le mardi 28 juillet 2020 à Lomé. Il  a réuni des chefs d’inspection, d’établissement, centre de formation, et des enseignants du secteur.

Les programmes révisés, selon les enseignants, vont améliorer considérablement la qualité de la formation d’enseignement technique et favoriser l’accès des apprenants dans les universités. « Il s’agit de renforcer le niveau d’enseignement, surtout pour les matières scientifiques (mathématique et physique) dans les série F1 (mécanique générale), F2 (électronique), F3 (électrotechnique) et F4 (génie civil) et Ti1 (chaudronnerie tuyauterie) et favoriser le parcours des apprenants dans les université et écoles supérieures » a explicité, Mme Yawa YABI épouse PINHEIRO, Directrice adjointe de la pédagogie et des programmes, aux ministère de l’enseignement technique. Et de poursuivre, « ces programmes une fois validés permettront à notre département de disposer désormais des filières industrielles  répondant aux exigences aussi bien du monde universitaire que du marché de travail ».

Le Togo s’est donné pour objectif de développer les aptitudes professionnelles des jeunes et Assurer (ou accroître) la qualification de la population active. Dans cette perspective, le Ministère de l’Enseignement technique et de l’insertion professionnelle est chargé de la formation et du perfectionnement des ouvriers, des techniciens, des cadres pour le secteur moderne, de la formation des apprentis et du perfectionnement des maitres-artisans pour les secteurs formel et informel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici