Déjà très active dans la lutte contre le coronavirus, l’Association Internationale des Médecins pour la promotion de l’Education et de la Santé en Afrique (AIMES-AFRIQUE) passe désormais dans une autre phase de son plan de riposte. En effet, ce lundi 24 août 2020, l’organisation a lancé une vaste opération de distribution d’équipements de protection dans plus de 700 villages concernés par le Projet villes-santé au Togo, un projet appuyé par la Coopération allemande,l’ONG Aktion Pit Togohilfe et d’autres bonnes volontés.Chacun des 700 villages ont droit à une machine à coudre pour la fabrication des masques, un matériel essentiel pour se protéger contre la Covid-19.

C’est à Sotouboua, ville située dans la région centrale et à environ 284 km au nord de la capitale Lomé, que l’opération a commencé. Dans cette localité, 210 machines à coudre, 1000 litres de savon liquide, 500 litres de solution hydro alcoolique, 300 gants,  31 thermoflashs, 22 dispositifs de lavage de mains, 10 kits alimentaires destinés aux familles des personnes testées positives à la Covid-19. La cérémonie de remise s’est déroulée en présence des autorités locales, de la coordination locales de la riposte à la Covid-19 et des leaders communautaires. Après Sotouboua, le cap a été mis sur Kara. Suivra, Mango, Kpalimé et Kara.

Vue partielle des dons à Kara

Outre les machines à couvre, il y a également la distribution des dispositifs de lavage des mains, des gangs, des combinaisons, blouses, thermo flash, solution hydro alcoolique et du savon liquide dans les centres de santé à travers les régions sanitaires du pays. Cette grande opération est conduite par une délégation de l’organisation à la tête de laquelle se trouve Dr Michel KODOM, Président-fondateur d’AIMES-AFRIQUE.

remise officielles des donations à Sotouboua

Depuis le début de la crise sanitaire, AIMES-AFRIQUE a déjà effectué des multiformes à savoir: dons de matériels de protection aux centres de santé, sensibilisation porte à porte en milieu rural, renforcement de capacités des leaders communautaires pour une meilleure compréhension de la maladie et les mesures de riposte.

A noter que les cinq villes susmentionnées ont retenu pour la phase expérimentale du projet villes-santé au Togo. Une coordination régionale permanente est installée dans chacune de ses villes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici