Ce lundi 28 septembre 2020, le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a nommé  Victoire Tomégah-Dogbé, au poste de Premier Ministre. Une nomination qui sonne comme une récompense après une dizaine d’années au service des communautés à la base.  

Alors que plusieurs noms circulaient ces dernières heures, c’est finalement Victoire Tomégah-Dogbé que le Chef de l’Etat a choisi pour diriger le prochain gouvernement. Si la nomination d’une femme à ce poste stratégique dans le pays a surpris bon nombre de togolais, c’est une première dans l’histoire du pays, il faut dire que la désormais ex-ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse n’est pas arrivée dans le principal bâtiment de la Rue de l’Oua par hasard.

Le Premier ministre s’adressant aux communautés locales

En effet, en charge du développement à la base depuis 2008,  Victoire Tomegah Dogbé a montré toute sa compétence et sa capacité à impacter le quotidien des communautés à travers les différents projets mis en œuvre avec réussite par son département. Ces initiatives destinées à répondre aux besoins fondamentaux des populations les plus vulnérables du pays, tant en milieu rural, que dans les zones urbaines et périurbaines ont fait d’elle une actrice de terrain à l’écoute des communautés locales. Grâce à elle, l’inclusion financière notamment  est devenue une réalité au Togo.

Projet Cantines Scolaires

A titre d’exemple, l’année dernière, le ministère du développement à la base a renforcé les capacités de 1 566 membres de groupements et a financé  690 groupements d’intérêt économique. Il a également favorisé la création de 821 entreprises artisanales qui ont engendré un total de 2469 emplois. Sur toute l’année, c’est un total de 16.500 emplois durables créés par l’entremise des micros entreprises qui ont engendré également 120. 024 emplois temporaires au profit des personnes vulnérables.

Désormais, Chef de l’exécutif, Victoire Dogbé peut renforcer le développement participatif, inclusif et durable, cher au Président de la République, qu’elle promeut depuis quelques années.

Mme victoire Dogbé (1ère à partir de la gauche) au chevet des malades lors d’une mission médico-chirurgicale de l’Ong AIMES-AFRIQUE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici