Avant le début de l’année académique, le gouvernement avait laissé entendre que chaque établissement scolaire aura droit à un protocole sanitaire. Une semaine après la reprise des classes, les écoles sont toujours dans l’attente du document.

Outre les mesures déjà annoncées notamment le port obligatoire de masque, la réduction des effectifs par classe, l’installation des dispositifs de lavage de mains dans les écoles, pour garantir une rentrée sûre pour tous les acteurs du système éducatif, l’exécutif national a assuré, les acteurs de l’éducation, qu’un protocole sanitaire sera mis à la disposition de tous les établissements scolaires.  A en croire le gouvernement  « un mécanisme de suivi régulier de la situation sanitaire dans les différents établissements scolaires et centres de formation est institué ».

Mais contrairement à ce qui a été annoncé par l’exécutif, plusieurs établissements scolaires toujours n’ont toujours pas reçu le document. « Nous n’avons rien reçu. Même pas les gels pour nettoyer les mains »,  a expliqué un enseignant dans établissement public de l’intérieur du pays. Même son de cloche chez le responsable d’une école privée de Lomé qui indique, par ailleurs, que depuis le début de l’année académique « son école n’a reçu aucune visite d’inspection des mesures de ripostes mises en place dans l’établissement ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici