Dix ans après son dernier recensement général, le Togo va renouveler l’exercice. Le ministre de l’économie et des finances et la représentante de l’UNFPA ont signé le mardi 15 décembre dernier à Lomé, le document de projet du 5ème recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5), qui marque solennellement le lancement des opérations.

Son rôle est déterminant pour boucler le budget évalué à plus de 8 milliards de Fcfa. « Il est réconfortant de saluer la volonté politique et la détermination des plus hautes autorités du Togo de se donner les moyens pour être en mesure de répondre efficacement aux besoins de données nécessaires au développement », a déclaré Josiane Yaguibou, la représentante de l’UNFPA au Togo, lors de la cérémonie.

 Cet exercice indispensable est un excellent outil de planification, de suivi et d’évaluation des politiques et programmes de développement. Le gouvernement a fixé le cap avec le Programme national de développement (PND) et l’atteinte des ODD (Objectifs de développement durable). « Le recensement permettra de disposer des indicateurs nécessaires au suivi et à l’évaluation des agendas nationaux et internationaux. Il permettra également de connaitre la situation sociale de la population, y compris celle des populations vulnérables, notamment les personnes vivant avec un handicap, les orphelins, les enfants, les personnes âgées et les femmes à des niveaux géographiquement désagrégés. Les caractéristiques de l’habitat et du cadre de vie de la population et les différents mouvements de la population seront également appréciés », a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya.

Mis en œuvre avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (qui est le chef de file des partenaires techniques et financiers), le recensement coûtera au total 8,6 milliards FCFA et s’étalera sur les trois prochaines années. A ce jour, 40% du budget ont été mobilisés.

 A noter que la cérémonie de lancement a également enregistré la participation du ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici