A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau célébrée ce  lundi 22 mars 2020, le Ministre de l’eau et de l’hydraulique villageoise du Togo, Bolidja TIEM a fait un état des lieux de l’accès à l’eau potable dans le pays.

Selon le Ministre Bolidja TIEM, depuis plusieurs années une attention particulière a été accordée au secteur de l’eau. « Nous sommes passés d’un taux d’accès de 25% sur le plan national en 2005 à 57% à ce jour », a souligné le Ministre.

Mais au Togo,  comme dans la majorité des pays en voie de développement, « les populations mettent constamment leur vie en danger en consommant de l’eau insalubre », a indiqué le patron du département de l’eau. En effet, « au Togo, c’est encore 43% de la population qui attende d’être desservi à l’eau potable », a relativisé Bolidja TIEM.

A en croire, Bolidja TIEM, le phénomène de pollution, de changement climatique associé à la mauvaise gestion de l’eau constituent des problèmes majeurs auxquels le Togo doit faire face enfin d’atteindre les 85% de taux d’accès à l’eau potable à l’horizon 2025, l’objectif assigné au ministère de l’eau et de l’hydraulique villageoise. «L’amélioration de l’approvisionnement en eau potable des populations constitue un enjeu très important pour le Togo », a réaffirmé le Ministre de l’eau.  

Et pour cause, « l’accès à l’eau potable n’est pas seulement une question d’infrastructures. C’est un ensemble de solutions qu’il faut apporter depuis la recherche de la ressource jusqu’à sa mise à disposition aux usagers en passant par la gestion durable de la ressource elle-même et des ouvrages ».

Notons que cette année, la Journée mondiale de l’eau est placée sous le thème «la place de l’eau dans nos sociétés et comment la protéger. Selon les derniers chiffres, dans le monde, près de 2,2 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici