Moins de deux ans après le lancement des travaux, la centrale thermique Kekeli Efficient Power a été officiellement mise en opération lundi dernier par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

L’infrastructure implantée dans la zone portuaire, va augmenter la capacité de production d’énergie du Togo de 50%. En effet, d’une puissance installée totale de 65 mégawatts, la nouvelle centrale électrique, à terme, va produire 532 Gigawatts/heure par an pour une fourniture d’énergie électrique à plus de 250000 foyers soit 1,5 million de personnes.

« Cette centrale constitue une belle avancée dans la transition énergétique du Togo vers un model plus durable mais également inclusif. Kékéli fournira la stabilité énergétique au pays d’ici l’horizon 2030 », a indiqué Madame Mawunyo Mila AZIABLE, Ministre Déléguée auprès du Président de la République chargée de l’Energie et des Mines

Cette première flamme lancée par le chef de l’Etat ouvre la phase de mise en service industrielle de la première tranche de 47 mégawatts en cycle ouvert. La mise en réseau de la deuxième tranche (cycle vapeur) devrait intervenir fin 2021 pour compléter les 18 mégawatts et parvenir au 65 mégawatts.

Sur le plan de l’accès à l’énergie, l’objectif des autorités togolaises est d’arriver à une couverture nationale en électricité à 75% en 2025 et 100% en 2030.  En 2019, le taux d’accès à l’électricité au Togo était estimé à 45 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici