Le projet de Filets sociaux et services de base (Fsb) a, depuis 2017, permis de réaliser 205 infrastructures socioéconomiques de base, de fournir 35 298 575 repas chauds à 97 518 élèves, dont 6 489 filles et de faire des transferts trimestriels de 15 000 francs CFA à 60 534 ménages pauvres ciblés.

En effet, à travers la composante 1 « infrastructures socioéconomiques de base » du projet Fsb, 200 micro-projets d’Infrastructures sont prévus au niveau national, dont 24 dans la région Maritime, 41 dans la région des Plateaux, 34 dans la région Centrale, 44 dans la région de la Kara et 57 dans la région des Savanes. A ce jour, 161 infrastructures ont fait objet de réception provisoires, 05 réception techniques et 39 infrastructures sont encours de réception.

Les filets sociaux sont la composante 2 dudit projet, ils regroupent les Cantines scolaires (Cs) et les Transferts monétaires (Tm). Les Cantines scolaires visent à accroitre l’accès des enfants des communautés les plus pauvres du Togo à des repas scolaires réguliers, ce qui devrait en retour améliorer la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées. cette sous-composante touche 317 écoles sur le plan national, dont 49 dans la région Maritime, 92 dans la région des Plateaux, 45 dans la région Centrale, 64 dans la région de la Kara et 67 écoles dans la région des Savanes. Depuis le début du projet, 97 418 élèves, dont 6 489 filles ont bénéficié de 35 298 575 repas chauds chaque jour d’école.

Aussi, pour accroitre le revenu et la consommation des ménages ciblés et, de ce fait, leur capacité à faire face aux chocs, 60 534 ménages ont bénéficié des transferts trimestriels de 15 000 francs CFA ; de ce nombre, 44 666 bénéficiaires ont initié des Activités génératrices de revenus (Agr) suite aux causeries éducatives qui ont touché 528 villages bénéficiaires.

L’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb), pour amener les communautés bénéficiaires à assumer la responsabilité de la mise en œuvre des projets de développement, passe par l’approche « développement conduit par les communautés (Dcc) ». Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Fsb, 24 439 personnes ont bénéficié des Formations en gestion à la base (Fgb) dans les 200 villages concernés.

Ces chiffres ont été présentés au cours d’un atelier bilan à Dapaong en avril dernier.

source: Anadeb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici