En tournée nationale du 20 au 30 avril 2021, le ministre délégué en charge de l’enseignement technique et de l’artisanat Kokou Eké Hodin a rencontré lors de l’étape de Kara les présidents des chambres régionales et préfectorales de métier et les différents acteurs intervenants dans le secteur de l’artisanat dans cette région.

Selon les informations du site officiel du département de l’enseignement technique et de l’artisanat, edutech.gouv.tg, le Ministre Hodin « n’a pas manqué de revenir sur la mauvaise gestion du Centre de ressources pour l’artisanat (CRA) ». « Il a mis en garde les présidents préfectoraux tout en leur signifiant que le ministère sera obligé de mettre ces structures dans l’approche de la contractualisation si rien n’est fait d’ici là », a souligné le site.

Le Ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat, Kokou Eké HODIN

Et pour cause « la visibilité des artisans est l’une des préoccupations » du ministre en charge de l’artisanat. « C’est pourquoi la planification du secteur a pris en compte la mise en place d’un grand village artisanal et la création d’une vitrine dans chaque région pour rehausser l’image de l’artisan togolais », explique edutech.gouv.tg.

Notons que le Centre de ressources pour l’artisanat  (CRA) est un espace dédié aux artisans où ces derniers peuvent disposer d’une mutualisation des équipements et des ressources que la petite entreprise ne peut acquérir individuellement. Le CRA a pour vocation le développement d’une production de petites séries tout en renforçant les compétences des artisans en matière de qualité des produits, d’innovation, de design et de respect des normes.  Déjà opérationnels dans une vingtaine de préfectures, « les CRA seront implantés dans tous les chefs-lieux de préfecture sur l’ensemble du territoire togolais », ambitionne le Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici