Les travaux d’agrandissement du barrage de la Kozah piétinent. La semaine dernière, lors d’une tournée de suivi des réalisations en cours dans le secteur de l’eau, une équipe du ministère de l’eau et de l’hydraulique villageoise a constaté le retard dans l’exécution des travaux.

Les travaux d’agrandissement du barrage ont été entrepris dans le cadre du Projet Eau potable et Assainissement au Togo-Phase 2 (PEAT 2). A terme, la production du barrage de la Kozah devrait doublée. En effet, les besoins croissants en eau potable soumettent le vieux barrage à une très forte pression provoquant une baisse drastique du niveau d’eau du barrage. Et par conséquent, de la déserte en eau potable dans les localités environnantes.

Mais les populations doivent encore attendre. Selon, TABIOU Kpapo, chef département exploitation nord, point focal du PEAT2, cité par Radio Kara, les travaux prévus pour un an devraient prendre fin en octobre prochain mais aujourd’hui le taux d’exécution n’est que de 25%.  « Le retard dans l’exécution des travaux se justifie mais le groupement d’entreprises CHIALI-LTK services, en charge des travaux, va mettre les bouchées doubles pour livrer les ouvrages dans un délai raisonnable. C’est la promesse faite par Evariste AKIBO leur porte-parole », indique le site adiokara.tg.

Construit depuis 1977 avec une capacité initiale de 6.000.000 m3 d’eau, le barrage de la Kozah alimente en eau potable les populations situées dans une zone de 50 km de rayon couvrant les préfectures de la Kozah, Binah et de Doufelgou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici