Au Togo, dans le secteur de l’éducation, le problème des infrastructures se pose avec acuité. Au début de la rentrée scolaire 2021-2022, le Ministre des enseignements primaire, secondaire a annoncé que plus de 300 salles de classe ont été construites et 343 réhabilitées, « augmentant ainsi, de façon appréciable, la capacité d’accueil de nos écoles », a soutenu le Prof Komla Dodzi KOKOROKO. 94 autres salles de classe sont en cours de construction, a par ailleurs, souligné le Ministre des enseignements primaire, secondaire.

Visiblement, ces efforts fournis par le gouvernement pour « garantir un environnement scolaire sécurisé » sont insuffisants. A l’Ecole Primaire Publique Adéticopé Groupe B, certaines salles de classe représentent un danger pour les élèves. En effet, dans cette école située à une vingtaine de kilomètres au nord de Lomé, les élèves doivent encore apprendre sous  des apatams. Cette construction qui date de quelques années se retrouve même dans une situation de délabrement exposant des élèves et le corps enseignant à des risques. Samedi dernier, quelques vielles tôles ont été changées mais  l’état des classes reste préoccupant.  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here