Rendement agricole dans la préfecture de Dankpen: Du problème à la solution

0
282
Image illustrative

Située dans région de la Kara (au nord du Togo),  la préfecture de Dankpen possède un fort potentiel agricole mais depuis plusieurs années le rendement n’est pas toujours au rendez-vous. Et pour cause, ce sol nécessite un traitement spécifique.

A dominance ferrugineux tropicaux, les sols de cette localité, sont à 48% pauvres en matière organique (MO), 100% très pauvres en phosphore (P) et 90% très pauvres en potassium (K).

Selon les données du projet de l’élaboration de la carte de fertilité des sols agricoles du Togo, piloté par l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA), les agriculteurs du milieu s’en sortent en moyenne avec 1,5 tonne de Maïs ; 2,5 tonnes de riz ; 0,8 tonne de coton et 9 tonnes d’igname. « Après plusieurs expérimentations, les chercheurs de l’ITRA ont démontré qu’il est bien possible de récolter 4 tonne de Maïs ; 6 tonnes de riz ; 1,6 tonne de coton et 15 tonnes d’igname dans la préfecture de Dankpen », affirme l’Itra.

Pour arriver à ce résultat, « il est recommandé d’apporter par hectarte, 5 Sacs (50kg) de NPK et 2 sacs (50kg) d’urée dans les champs de maïs ; 8 sacs (50kg) de NPK et 4 sacs (50kg) urée sur les parcelles de riz ou encore 6 sacs (50kg) NPK, 1 sac de KCl et 3 sacs (50kg) d’urée pour ce qui concerne les champs d’ignames », explique l’institut.

Avec Itra.tg

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here