La première partie de cette formation quia va se dérouler en deux phases a commencé le 17 novembre dernier à Kara. Elle a regroupé les leaders des 5 villages de AIMES-AFRIQUE situés dans la zone nord. Il s’agit de Timbou, Takpamba, Atalotè, Djamdè et Fazao. C’est le préfet de la Kozah, le Col Bakali Hemou Badibawo qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Il était entouré des représentants du Président de AIMES-AFRIQUE et du maire de la commune Kozah 4.

Ils sont au total 25 leaders commentaires à raison de 5  représentants par village a bénéficié de cette formation dont le thème central est : Optimisation du fonctionnement des coopératives agricoles dans les 10 villages de AIMES-AFRIQUE.

Durant les trois que va durer la rencontre, les participants seront, concrètement, outillés sur l’importance et utilité de l’agroforesterie dans les activités de coopératives agricoles, l’importance du genre dans une coopérative, la gestion administrative, technique et financière d’une coopérative et la culture entrepreneuriale et la planification familiale en milieu rural. En effet, afin de profiter au mieux de chaque terrain et d’améliorer le revenu des paysans de ses 10 villages, AIMES-AFRIQUE compte mettre en œuvre différentes mesures, dont le renforcement du fonctionnement des coopératives.

Après la zone nord, les formateurs mettront le cap sur la zone sud pour le compte de la deuxième phase de cette formation. Cette formation est soutenue par la Fondation Hanns Seidel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here