Les délestages sont de retour dans la capitale togolaise et ses environs depuis quelques jours.  Ces coupures intempestives ont resurgi chez les populations les mauvais souvenirs de 2009, année au cours de laquelle le Togo avait traversé une longue période de délestage.

Depuis quelques jours, le courant électrique tend à devenir une denrée rare. La fourniture de l’énergie électrique est fortement perturbée. Les délestages (allant jusqu’à 6 heures) perturbent sérieusement le fonctionnement des entreprises, des services, des écoles et autres activités socio-économiques dans le pays. Au sein de la population qui  souffre de délestages récurrents dans la fourniture de l’électricité la colère commence par monter. « Il n’y a pas un jour sans qu’on assiste à une coupure de courant, mettant en danger nos appareils ménagers », s’agace un habitant d’Agoè, au nord de Lomé.

Dans un communiqué en date du 29 novembre 2021 , la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) a informé qu’en raison d’une panne, « la fourniture de l’énergie électrique est susceptible de connaitre des perturbations du lundi 29 novembre au mercredi 1er décembre dans les villes de Lomé, Tsévié et leurs environs ». « Les équipes techniques sont à pied d’œuvre pour un retour à la situation normale dans les meilleurs délais », rassure la CEET.

24 heures plus tôt c’est-à-dire le 28 novembre dans un autre communiqué, la compagnie expliquait l’interruption de la fourniture de l’énergie électrique dans certains quartiers par « les travaux de maintenance programmés sur ses ouvrages électriques, conformément aux engagements du contrat de performance révisé ».  Dans un autre communiqué en date du 25 novembre, les mêmes raisons sont évoquées pour justifier les perturbations qui interviendront dans plusieurs quartiers de Lomé et ses environs du 1er au 5 décembre.  

Une confusion qui ne rassure pas les populations. Surtout que cette situation ressemble à celle des années 2009-2010 durant lesquelles le temps de fourniture du courant électrique avait été réduit parfois jusqu’à 6 heures seulement par jour.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here