Au Togo, la question de l’obligation de présenter un pass-vaccinal pour accéder aux lieux de cultes continue d’alimenter les débats. Malgré le désaccord « unanime » des responsables religieux, le Ministre d’Etat, Payadowa Boukpessi en charge de l’Administration persiste et signe pour l’entrée en vigueur de la mesure le 10 décembre. Pour la contourner, la Conférence des évêques du Togo (CET) propose une alternative  aux fidèles.

Dans un communiqué rendu public ce lundi, la Cet a invité les fidèles qui « auront été empêchés d’accéder à l’intérieur de la chapelle et des églises, à suivre dans le calme et la ferveur, les célébrations du dehors ».

Elle demande, par ailleurs, aux catholiques de ne pas entrer « dans une logique d’affrontement ». Et pour cause, en cas de troubles ou de violences, « la responsabilité serait, à tort, attribuer à l’église ». Les fidèles sont également conviés à observer trois jours de prières du 07 au 09 et un jeûne le vendredi 10 décembre.

Pour le ministre de l’Administration territoriale, cette mesure a été prise pour éviter une augmentation des cas de covid dans le pays. « Les agents du Groupe mixte de surveillance (GMS) seront déployés pour effectuer le contrôle », a prévenu Payadowa Boukpessi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here