Les périodes de fêtes sont les moments propices à certains comportements à risque. On peut notamment citer la consommation excessive d’alcool que certains jeunes mélangent avec des boissons énergisantes. Selon plusieurs études, ce cocktail est aussi dangereux pour le cerveau que la cocaïne.

Le fait de mélanger de l’alcool avec des boissons énergisantes modifie davantage la perception des risques qu’avec de l’alcool seul, selon une méta-analyse canadienne publiée dans la revue Journal of Studies on Alcohol and Drugs en 2017. En effet, l’alcool fait perdre de vue la notion de risque. Mais cette perception serait encore plus altérée lorsque l’alcool est mélangé à une boisson énergisante.

« Habituellement, lorsque vous buvez de l’alcool, vous finissez par être fatigué et vous rentrez chez vous, commentent les auteurs, de l’Université de Victoria (Colombie-Britannique). Mais les boissons énergisantes, à cause de l’effet stimulant de la caféine, masquent l’état de fatigue, ce qui peut conduire à sous-estimer son niveau d’alcoolisation, à rester dehors plus longtemps, à consommer plus d’alcool et à avoir des comportements à risque ».

C’est ainsi que certains amateurs de ces cocktails en vogue conduisent avec une perception biaisée mettant en danger les autres usagers de la route.  Au Togo, l’une des principales causes des accidents est la conduite en état d’ivresse.  Le contrôle de l’alcoolémie chez les conducteurs qui devraient contribuer à réduire les accidents semble abandonner.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here