On le sait, au Togo, le système éducatif souffre d’un manque criard d’infrastructures. Dans plusieurs localités du pays, les élèves apprennent dans des conditions difficiles. Et au moment des intempéries, la situation devenait souvent critique.

A Alouenou-Kpeteto, localité située à une dizaine de kilomètre au nord d’Afagnan dans la préfecture du Bas-Mono, les communautés ont élaboré un projet de  construction d’un bâtiment en dur pour leur  Collège d’enseignement général (CEG).  Grâce à un financement de l’ONG Allemande Hilf Für-Togo, la construction du bâtiment a démarré depuis novembre 2021.

Le projet consiste à construire un bâtiment scolaire de quatre salles de classe avec une direction, un magasin et un bloc sanitaire de six cabines. Le projet prévoit aussi la fabrication de 120 tables-bancs pour équiper les classes, huit chaises et cinq bureaux du directeur et des professeurs. Le 17 mars dernier, une délégation composée du préfet, Sogbo Kokou Amétépé, le président de l’ONG Allemande Hilf Für-Togo, Anton Weber et sa suite, des chefs traditionnels ont visité le chantier. Selon le Préfet du Bas Mono, ce projet vient renforcer les actions du gouvernement en matière d’accès aux infrastructures  scolaires d’accueil de qualité conformément à la feuille de route gouvernementale.

Pour les responsables de Hilf Für-Togo, il s’agit d’accompagner le développement de cette localité à travers l’éducation. A en croire, Anton Weber le collège d’Alouènou-Kpététo va bénéficier d’autres projets comme la dotation en outil informatique. La construction d’un forage  avec une pompe à électricité solaire est également annoncée.

La date exacte de la livraison du nouveau bâtiment n’a pas été communiquée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here