Programme de d’indemnisation : le  HCRRUN poursuit sa mission à l’intérieur du pays  

0
58
le 1er rapporteur de HCRRUN, Dr. Wiyao Evalo échangeant avec l'assistance à Kara

Le Haut-commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) poursuit le programme d’indemnisation des victimes de violences ou d’injustices à caractère politique entre 1958 et 2005 au Togo. La semaine dernière, l’institution était à Kara et Sokodé.

Il s’agit de la première session de la cinquième étape. C’est aux Affaires de Kara et au Centre national de tissage (CENATIS) de Sokodé que les victimes ont été prises en charge pour «leur apporter réconfort et soulagement », explique le HCRRUN.  

« Ces personnes ayant été victimes de violences ou d’injustices à caractère politique entre 1958 et 2005 et ayant fait leurs dépositions à la CVJR ou auprès de la Commission nationale spéciale d’enquête indépendante (CNSEI) reçoivent une indemnité et une prise en charge médicale pour certains en guise de compassion de l’Etat envers elles », soutient l’institution.

Selon le Hcrrun, alors que le nombre de dépositions enregistrées par la CVJR s’élevait à 22415, le dépouillement de ces dépositions et celles de la CNSEI font passer le nombre des victimes à près 40.000 actuellement. A Kara, l’opération prend en compte plus de 1600 victimes des sept préfectures de la région.

De décembre 2017 à décembre 2021, 20278 ont été indemnisées. A noter que les victimes bénéficient également d’une prise en charge psychologique en partenariat avec AIMES-AFRIQUE.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here