Santé : C’est quoi le trachome, cette maladie oculaire éliminée par le Togo comme problème de santé publique

0
94
Image Illustrative

La semaine dernière, en marge de  l’Assemblée mondiale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), son Directeur général Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a remis au Ministre togolais de la santé une distinction attestant de l’élimination par le pays du trachome. Une maladie oculaire contre laquelle le pays s’est mobilisé depuis 1989.

Le trachome résulte de l’infection de l’œil par une bactérie, Chlamydia trachomatis. L’infection se transmet de personne à personne. Selon l’OMS, le trachome est une maladie tropicale négligée. Elle est causée par une bactérie et touche principalement les enfants. Chez les adultes, les femmes sont jusqu’à quatre fois plus à risque d’être affectées que les hommes. Cela s’explique principalement par le contact étroit des femmes avec des enfants infectés. Une infection répétée peut entraîner une grave cicatrice à l’intérieur de la paupière, la retournant vers l’intérieur et provoquant le frottement des cils contre le globe oculaire. Il en résulte une douleur constante et une intolérance à la lumière. En l’absence de traitement, la maladie peut entraîner une déficience visuelle ou la cécité.

« La réussite du Togo est une étape importante dans le processus d’élimination du trachome. Les enfants du pays et leurs familles peuvent désormais vivre sans craindre les graves conséquences de cette maladie évitable par des mesures de lutte soutenues », a déclaré la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Pour arriver à éliminer cette maladie comme problème de santé publique, les autorités togolaises ont élaboré une stratégie fondée sur plusieurs axes. «La principale stratégie d’élimination était le dépistage et le traitement des personnes présentant des complications tardives du trachome. La participation des communautés a été un élément central du succès au Togo, avec des agents de santé communautaires formés pour identifier les cas suspects et les orienter pour qu’ils soient examinés et traités », a expliqué l’OMS.

En outre, « le Togo a également mené une série de campagnes de sensibilisation axées sur l’importance de la propreté du visage et de l’hygiène corporelle dans la lutte contre le trachome », a souligné l’organisation.

En Afrique, le Togo est le quatrième pays a éliminé le trachome après le Maroc en 2016, le Ghana en 2018 et la Gambie en 2021.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here