ODD : Les 10 villages de AIMES-AFRIQUE bientôt dotés d’un plan de développement durable

0
87
Séance de travail des participants

Depuis plusieurs années, le développement communautaire fait partie des grands axes prioritaires de l’ONG AIMES-AFRIQUE. Dans ce cadre, l’organisation a entrepris de doter chacun des 10 villages dans lesquels, elle met en œuvre ses projets d’un plan de développement durable. Le processus d’élaboration du plan a été lancé, le jeudi 09 juin 2022, à Kuma-Apoti dans la préfecture de Kloto.

Dénommé « Vision Village AIMES AFRIQUE 2030 », le plan local constitue un cadre de référence politique et technique qui prévoit des mesures de gestion à prendre et des investissements à réaliser sur le territoire concerné, pour assurer un développement durable. Il est  conçu de façon à favoriser un développement économique et social des populations locales tout en préservant les capacités productives, écologiques et culturelles du milieu. Il prévoit l’aménagement du territoire, c’est à dire l’ensemble des modifications physiques apportées au milieu pour en augmenter la productivité et en assurer la préservation. Il définit également les modes de gestion qui visent l’utilisation la plus durable possible de l’ensemble des ressources naturelles, humaines et financières disponibles sur le territoire.

Les officiels à l’ouverture de l’atelier à Kuma Apoti

En définitive,  c’est  un document auquel la collectivité locale et/ou la communauté villageoise doit pouvoir se référer en permanence pour piloter son développement. Et le premier village à se voir doter de ce plan ambitieux est Kuma-Apoti. Les travaux qui ont commencé le 09 juin pour une durée de trois jours ont été lancés par le maire de la Commune Kloto 3, Amua   ku Kossi Mawuli en présence du représentant du Président fondateur de AIMES-AFRIQUE et des autorités traditionnelles. Ils sont, au total, 50 participants dont 32 habitants de Kuma-Apoti et 18 émissaires des autres villages. « L’initiative a pour objectifs de mettre les acteurs clés du village en atelier pour élaborer un plan modèle de développement durable du village de Kuma-Apoti. C’est donc un processus qui devra aboutir sur un plan cohérent pour le développement de Kuma-Apoti », a indiqué Elom Moto, en charge du Développement communautaire à AIMES-AFRIQUE.

Après Kuma-Apoti, les autres villages de AIMES-AFRIQUE à savoir Timbou, Takpamba, Atalotè, Djamdè, Fazao, Tchifama, Illico, Dzégbakondji et Djaplémé auront également leur plan de développement durable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here