Suspension provisoire des taxes de marchés : Voici le manque à gagner pour la  commune Haho 3 

0
29
Les conseillers municipaux à la fin de la deuxième session ordinaire

A partir de ce lundi 1er août, la suspension provisoire du paiement des taxes de tickets de marché, décidée fin avril par le gouvernement togolais, est reconduite pour trois mois.

Si pour le gouvernement, la mesure vise à soutenir le pouvoir d’achat des populations, « en cette période d’inflation notable, liée à des phénomènes exogènes à notre pays », pour les communes c’est un manque à gagner.

A titre d’exemple, dans la commune Haho 3 le bilan du 2eme trimestre de la commune Haho 3 a été jugé déficitaire lors de la clôture de la deuxième session ordinaire la semaine dernière à Kpédomé. Selon nos sources, les recettes de la commune Haho 3 sont estimées à 4 580 938 FCFA, et les dépenses de fonctionnement et d’investissement à 15 502 693 FCFA. Ce qui dégage un déficit de 10 921 755FCFA, soldé sur les avoirs de l’exercice du 1er trimestre. « Le déficit s’explique par l’allègement du civisme fiscal du gouvernement autorisant la suspension provisoire des taxes de marchés pour trois mois afin de juguler la vie chère imposée par la crise sanitaire de la Covid 19 », a expliqué  Adaisso Kossi, Maire de la commune Haho 3.

Pour des communes rurales comme Haho 3, la situation financière s’annonce encore plus difficile  dans les prochains mois. Toutefois, ajoute le Maire, « le gouvernement nous a promis de combler le déficit à travers un soutien selon le manque à gagner de chaque commune ».

Il y a quelques jours, la Commune Haho 2 avait aussi annoncé un déficit de plus de 7 millions de FCFA lié à la même décision.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here