Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) poursuit son programme de réparation. Ce lundi 17 octobre, l’institution a entamé la 5ème phase du programme pour le compte de la Région centrale.

Au total,  1.492 victimes non vulnérables seront indemnisées dans cette région. « Quand on fait les funérailles d’un mort, c’est pour l’oublier définitivement. Aujourd’hui, je ne veux plus regarder en arrière. Je veux aller de l’avant en pardonnant à tous ceux qui m’ont fait du mal et en cultivant la cohésion sociale, la paix et le vivre ensemble dans ma communauté », a confié une victime qui a reçu son chèque ce lundi matin.

Par ailleurs, le village de Pouwedéou recevra un ouvrage en guise de réparation.

Qui peut bénéficier du programme de réparation ?

Selon la recommandation 34 de la CVJR, « sont bénéficiaires du programme de réparations :

  • toute personne, quelle que soit sa nationalité, qui a subi un préjudice du fait des violations à caractère politique, de violations graves des droits de l’Homme, commises durant la période allant de 1958 à 2005;
  • des personnes ayant subi un préjudice notamment une atteinte à leur intégrité physique ou mentale, une souffrance morale, une perte matérielle ou une atteinte grave à leurs droits fondamentaux, en raison d’actes ou d’omissions constituant des violations  graves des droits de l’Homme. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here