l’ATBEF s’allie à SOS DOCTEUR TV pour une éducation sexuelle complète des jeunes

0
166
Échange de paraphes entre Dr KODOM et M.Eklou

Œuvrant depuis de nombreuses années pour défendre des droits en matière de santé sexuelle et de la reproduction, l’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) vient de sceller un partenariat avec la chaîne 100% santé SOS DOCTEUR TV, afin d’atteindre encore plus de cibles. La signature de ladite convention est intervenue ce vendredi 06 janvier au siège du média à Lomé. 

Dans la période de ce partenariat, la chaîne spécialisée sur les thématiques de la santé diffusera des spots et des émissions autour des droits de santé sexuelle et l’éducation complète à la sexualité. « Nous faisons en sorte que notre cible principale les jeunes puissent avoir la bonne information pour devenir des adultes épanouis », a indiqué Eklou Joël, en charge des Programmes à ATBEF.

Pour le chargé des Programmes, la signature de cette convention est le début d’une collaboration sur le long terme pour le bien-être des populations. « C’est juste l’entame d’un partenariat. Nous allons le développer pour faire dans la durée pour le bien de la population », a-t-il laissé entendre.

Photo de familles des responsables de deux entités après la signature

Déjà très impliquée dans la sensibilisation des jeunes avec deux émissions phares en l’occurrence « Les jeunes en parlent » et « Self on Sex », la chaîne SOS DOCTEUR TV voit dans la signature de ce partenariat un appui important pour continuer sa mission de conscientisation de la jeunesse. Ainsi pour Dr Serge Michel KODOM, promoteur de SOS DOCTEUR TV,  « SOS DOCTEUR TV va jouer sa partition pour que l’ATBEF atteigne ses cibles», a-t-il souligné après avoir salué la décision des responsables de cette association de faire de sa chaîne un partenaire de choix dans « cette lutte commune ».

Notons que l’éducation complète à la sexualité permet aux jeunes de prendre des décisions éclairées sur leur sexualité, leur bien-être et leur santé, et de défendre leurs droits dans ces domaines. Elle leur donne les ressources pour le faire sous forme de connaissances, de comportements et de compétences. Tout cela constitue un prérequis pour l’exercice d’une pleine autonomie corporelle, c’est-à-dire avoir le droit de faire ses propres choix en ce qui concerne son corps, mais aussi disposer de l’information permettant de faire ces choix de façon judicieuse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here