25.1 C
New York
lundi, juin 24, 2024

Buy now

spot_img

Exercice illégal de la médecine : L’Ordre des médecins demande la mise en place d’un cadre de concertation

L’Ordre national des médecins du Togo (ONMT) continue son combat contre la pratique de la médecine illégale dans le pays. En prélude à la publication du tableau annuel, le président de l’organisation a appelé le ministère de la santé à un renforcement de la lutte contre « les délinquants sociaux » qui exercent illégalement la médecine.

Pour le président de l’ONMT, Dr BEKETI Anthony le combat contre l’exercice illégal ne peut être gagné qu’avec « une collaboration et appui conséquent des pouvoirs publics ». « Nous invitons le ministère de la santé à la mise en place d’un cadre de concertation pour la lutte contre l’exercice illégal de la médecine », a-t-il énoncé avant de préciser « qu’il s’agit en d’autre termes d’une mutualisation des moyens pour la protection du citoyen Togolais ».

Dr BEKETI  a interpellé les autorités sanitaires la mise en service de l’inspection des services de santé. Il souhaite que ce service soit mis en ordre de fonctionnement avec la présence effective des inspecteurs techniques assermentés disposant de pouvoir judiciaire dans leur domaine de compétence.

Le président de l’ONMT a par ailleurs appelé ses collègues médecins  à prendre toutes les dispositions pour faire leur inscription sur le tableau de l’Ordre. « Afin de se protéger et se prémunir contre tout risque pénal en l’espèce pouvant les considérer comme des délinquants sociaux », a-t-il souligné. « L’inscription au tableau de l’ordre constitue la première action qui donne à un médecin une autorisation formelle et légale d’exercice de la médecine sur tout le territoire national et dans l’espace UEMOA », a rappelé Dr BEKETI.

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

error: Content is protected !!