17.5 C
New York
samedi, mai 18, 2024

Buy now

spot_img

Pourquoi une enquête démographique et de santé ?

Le Togo s’apprête à organiser sa quatrième enquête démographique et de santé. Pour ce faire, le comité de pilotage est à pied d’œuvre. Mais à quoi sert concrètement cette enquête ? Voici les éléments de réponses.

L’enquête démographique et de santé est une enquête nationale conçue pour fournir des informations détaillées sur la population et la santé dans des domaines aussi divers que la fécondité, la planification familiale, la santé maternelle et infantile, l’état nutritionnel, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, le paludisme, les IST/VIH/Sida, l’excision et le statut de la femme.

Les indicateurs fournis par cette enquête permettent de suivre et évaluer l’atteinte des objectifs des principaux programmes et projets en cours de réalisation au Togo, notamment dans les domaines de la population et de la santé.

« La disponibilité de ces données permettra au ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP), ainsi qu’à l’ensemble des utilisateurs de disposer d’une base de données fiables et actualisées qui serviront à l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques et programmes de développement et, en particulier, dans les domaines de la population, la santé et la nutrition ». A souligné le ministre de la santé et de l’hygiène publique, professeur Moustafa MIJIYAWA, en mars dernier lors.

En effet, fin mars, le comité de pilotage a organisé une rencontre d’échanges avec les partenaires techniques et financiers, « afin de solliciter leurs appuis, de discuter sur le chronogramme des activités et des prochaines étapes », a-t-on appris.

Selon le ministère de la santé, l’enquête permettra de récolter des informations importantes et actualisées sur les niveaux de fécondité et la prévalence contraceptive ; la mortalité des enfants ; de fournir ; des indicateurs de base de la santé maternelle (Soins prénatals ; traitement préventif intermittent pendant la grossesse ; services d’accouchement ; soins postnatals, etc.) ; de fournir également des indicateurs de base de la santé infantile (vaccination, suivi et de soutien de la croissance ; supplémentation en micronutriments ; maladies infantiles, etc.) ; des indicateurs l’éducation (préscolaire, primaire, secondaire) ; des informations sur la nutrition des enfants (allaitement, diversité alimentaire, etc.) et des informations sur la diversité alimentaire des femmes ; des informations sur la possession et l’utilisation des moustiquaires.

En outre, cette enquête déterminera des informations précises sur les connaissances et les comportements liés à la transmission du VIH et d’autres infections sexuellement transmissibles (IST) ; des informations sur les connaissances et les comportements liés à la tuberculose ; de calculer les indicateurs de la malnutrition chez les enfants, les femmes, et les hommes à partir des mesures anthropométriques ; d’estimer entre autres également  la prévalence du VIH chez les femmes et les hommes de 15-64 ans ; la prévalence de l’hépatite B chez les femmes et les hommes de 15-64 ans ; de déterminer l’ampleur et les caractéristiques de la violence domestique et des mutilations ; génitales féminines ; d’estimer la prévalence du paludisme chez les enfants de 6-59 mois et la prévalence de l’anémie chez les enfants de 6-59 mois, les femmes de 15-49 ans et les hommes de 15-64 ans.

Au Togo, La réalisation de la quatrième enquête démographique et de santé au Togo (EDST-IV) s’inscrit dans le cadre de la mise en application du décret N°2018-176/PR du 10 décembre 2018 portant organisation du cinquième recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5) et des enquêtes intercensitaires au Togo.  L’EDST-IV fait suite aux éditions précédentes réalisées en 1988, 1998 et 2013-2014.