Les élèves du Lycée de Takpamba, localité située une centaine de kilomètres de Dapaong, auront bientôt un nouveau bâtiment. C’est une promesse de l’Association Internationale des Médecins pour la promotion de l’Education et la Santé en Afrique (AIMES-AFRIQUE) qui posé la première pierre du bâtiment le mardi 08 juin 2021.  C’était en présence du Dr Michel KODOM, Présidente-Fondateur de AIMES-AFRIQUE, Mme Margret Kopp, Préidente de l’Ong Aktion Pit Togohilfe, partenaire de AIMES-AFRIQUE et des autorités locales.

En effet, depuis plusieurs années, la promotion de l’éducation tient une place importante dans les axes stratégiques de  AIMES-AFRIQUE. L’organisation fondée par Dr Michel KODOM s’est donnée notamment pour objectif d’offrir les mêmes chances de réussite aux enfants en milieu rural que ceux des villes. C’est dans ce cadre que l’organisation a posé la première pierre pour la construction d’un bâtiment.  Composé de trois salles de classe, d’un bureau et des sanitaires, ce nouveau bâtiment va soulager les responsables de cet établissement qui sont confrontés au manque d’infrastructures adéquates.

Et AIMES-AFRIQUE n’est pas à sa première en matière de dotation d’infrastructure scolaire dans la localité. En effet, la première organisation africaine spécialisée dans les missions médico-chirurgicales avait en novembre 2020 offert un bâtiment scolaire de trois salles de classes avec bureau, un magasin et des latrines à l’EPP Takpamba Groupe B(https://social-infos.com/index.php/2020/11/20/promotion-de-leducation-apres-lepp-illico-aimes-afrique-offre-un-batiment-scolaire-a-lepp-takpamba-groupe-b/). « Engagée aux côtés du gouvernement pour promotion de l’éducation, AIMES-AFRIQUE veut offrir aux élèves de certaines localités du pays des « structures capables d’amener les élèves à apprendre dans de très bonnes conditions », avait confié Dr Michel KODOM.

Parallèlement à la cérémonie de la pose de la première pierre, il a été mis en terre dans le cadre du projet PROCLIM des plants pour la lutte contre le changement climatique. A travers ce projet, AIMES-AFRIQUE ambitionne la mise en terre d’environ 30 000 plants sur toute l’étendue du territoire nationale.

En rappel, Takpamba fait partie des 10 villages dans lesquels AIMES-AFRIQUE met œuvre plusieurs projet de développement commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici