23.5 C
New York
mardi, juillet 23, 2024

Buy now

spot_img

Gros plan sur le volontariat au Togo

La question du chômage a pris ces dernières années des proportions inquiétantes. Au Togo, le gouvernement a trouvé une approche pour permettre aux diplômés d’avoir une première expérience en entreprise. Avec le concept de volontariat, il leur donne l’opportunité de mettre leurs compétences au service des entreprises togolaises.

Prestation de serment des volontaires

Le Programme de volontariat national (Provonat) a été officiellement lancé en 2011. Mais ce n’est qu’une année après que les réalités du terrain vont influencer le fonctionnement du Programme. Le ministère du développement à la base a mené en ce sens une étude de faisabilité de ce qui sera aujourd’hui l’Agence nationale du volontariat du Togo (ANVT).

Comprendre  le volontariat et ses dérivées

Le volontariat doit être compris comme un mécanisme  visant à lutter durablement contre le chômage. Est volontaire,  une personne qui accepte de donner de son temps et de sa disponibilité pour servir une cause d’intérêt général ou une structure de façon désintéressée d’après la définition de l’ANVT. Pour le début de toute activité, un contrat écrit est signé entre la structure d’accueil et l’agence nationale du volontariat du Togo.

Cependant, on distingue plusieurs types de volontariats au Togo. Il y a le volontariat de compétences qui concerne les personnes diplômées mais sans emploi. Le volontariat d’engagement citoyen prend en compte des personnes ayant un niveau d’étude inférieur à la classe de Terminale. Ce type de volontariat promeut l’engagement citoyen, la solidarité, l’inclusion sociale à l’endroit des jeunes déscolarisés et semis scolarisés en leur donnant la chance de contribuer au développement du pays.

D’autres types de volontariat existent dont le volontariat international pour tous ceux qui sont diplômés ou non mais respectant les critères  d’âge requis par la structure d’accueil. A noter qu’il faille avant tout, être motivé par le volontariat international.

Pour les personnes âgées, un volontariat sénior a été initié. Il est axé sur la promotion de l’engagement citoyen et le transfert de compétences chez les personnes du troisième âge du Togo. Il faut pour postuler, avoir plus de 50 ans et avoir de surcroit une expertise dans un domaine précis. Un autre critère est d’être disposé à partager son expérience.

Une nouvelle branche de volontariat, récemment initiée, prend en compte les jeunes déscolarisés.  Il a pour objectif de promouvoir l’engagement citoyen, la solidarité, l’inclusion sociale à l’endroit des jeunes déscolarisés en leur offrant l’opportunité de contribuer aux solutions de développement du pays en général et en particulier leur communauté. Les jeunes de 18 à 35 ans avec un niveau d’étude supérieur ou égal à la classe de Terminales sont concernés.

Les personnes handicapées sont aussi concernées

Le volontariat a été longtemps perçu comme un mécanisme réservé seulement aux personnes disposant de toutes leurs facultés. Depuis quelques années, la réalité a changé. Des personnes qui depuis la naissance ou par concours de circonstance sont devenus handicapées, y participent.

Par illustration, à Kpalimé, les efforts de Agbetossou Namson, chargé du volet « éducation » au sein de l’ONG Campagne des hommes ne sont pas inaperçus. Au sein de l’ONG, il s’occupe aussi du placement de la garderie d’enfants, du place-ment d’enfants handicapés dans les établissements scolaires, de formation et d’apprentissage.

Son engagement est apprécié de tous. Ses collègues ont salué le don de soi avec lequel il accomplit ses tâches quotidiennes. « Mon collègue est infatigable. Il gère souvent les enfants avec une énergie incroyable. Il porte même les enfants à bout de bras malgré son handicap » affirme une de ses collègues, Sica Ayimdo. Pour cette dernière, Namson n’a pas fait de son handicap un frein mais plutôt un atout sur lequel il s’appuie pour servir sa communauté. « J’avais pensé qu’il y aurait des problèmes d’adaptation dus à son handicap à son arrivée. Très tôt, il nous a démontré des capacités extraordinaires. Ce que j’aime chez lui, c’est la manière dont il fait fi de son handicap dans les tâches que nous réalisons au quotidien ici », poursuit-elle.

La liste des handicapés qui se sont engagés comme volontaires est longue. Néanmoins, il convient d’en ressortir quelques exemples phares. L’une des plus frappants est sans doute celui de Adjanla Manawa, 19 ans, sourd-muet. Depuis son intégration dans le corps des volontaires, son entourage a témoigné de son assiduité au travail. Lui, qui au départ faisait l’objet de moquerie de la part de ses proches,  a montré combien de fois il était motivé et prêt à aller de l’avant dans ses projets. Il rêve de devenir menuisier. Ceux qui le côtoient y croient fermement.

« C’est un garçon très intelligent, dynamique et doté d’une grande volonté. Il fait partie des jeunes volontaires à qui j’ai enseigné le tissage de paniers. Mawana m’a surpris agréablement en assimilant en un temps record le tissage de panier en raphia. Aujourd’hui, il est en avance sur les autres apprenants. En 2 heures d’horloge, Mawana tisse plus de paniers que les autres. Bien souvent, les personnes avec un handicap ont des capacités exceptionnelles et il leur faut un cadre pour pouvoir les exprimer », confie son superviseur sur le terrain et volontaire sénior Biteniwe Essonana.

L’ANVT en chiffres

Au total, 9855 volontaires se sont répartis dans les quatre (4) volets essentiels de cette politique nationale et gouvernementale, à savoir les Volontaires Nationaux de Compétences (8224, soit 41,42 %), les Volontaires Internationaux de Réciprocité (14, soit un pourcentage de 0,1 %), les Volontaires d’engagement citoyen (11005, soit 55,43 %), et les Volontaires Senior (612, soit 3,08%).

De janvier à décembre 2018, de nouvelles candidatures au volontariat de compétences ont été enregistrées. Elles s’élèvent à 6 384 qui viennent s’ajouter au 42 024 déjà existantes dans la base de données. Par ailleurs, 249 258 nouvelles structures ayant exprimé le besoin d’accueillir des Volontaires nationaux ont été enregistrées.

Depuis 2011, au total 8724 volontaires nationaux de compétence ont été mobilisés en 13 vagues  et déployés. Ces volontaires sont affectés dans différents secteurs de développement (santé, éducation, environnement, agriculture, développement communautaire, justice et équité genre, promotion des droits de l’homme etc.) sur toute l’étendue du territoire national.

Un concours annuel pour les meilleurs volontaires

Depuis 2016, un concours est organisé par l’ANVT et ses partenaires pour distinguer les meilleurs volontaires.  Il évalue  le travail des volontaires nationaux, disposant d’une expérience dans le volontariat national et international, toujours en mission ou en fin de mission.  Il vise entre autres, la  valorisation de l’engagement volontaire, la constitution d’un répertoire des actions volontaires pertinentes pour en faire un modèle d’engagement référentiel. Ce concours permet d’informer le public sur les actions des volontaires et leurs rôles dans le développement durable. La finalité est de susciter la mobilisation populaire et citoyenne autour des actions volontaires pour en faire un puissant levier de développement.

L’édition de l’année 2018 a connu ses lauréats au mois de décembre dernier. Le premier à être récompensé se nomme Mouzou Malaba Eyamé, enseignant de la langue allemande au lycée d’Agoè-nord. Depuis son arrivée en 2016, il a trouvé le moyen d’enseigner plus qu’une langue. Il fait vivre le leadership et la culture du travail acharné à ses élèves. Meilleur de sa promotion à l’Université de Lomé (2009), il bénéficia d’un stage en Allemagne. Sa maîtrise de la langue, sa capacité à l’enseigner ont permis à ses élèves d’avoir les meilleures notes au BAC 2016-2017 en Allemand. De plus, certains de ses apprenants ont été lauréats d’un concours de langue allemande organisé par l’ONG Verein Deutsche Freund et financé par l’ambassade d’Allemagne au Togo. Le financement reçu a permis de construire et d’aménager une salle équipée de tables-bancs et  deux blocs sanitaires pour un montant de 8 117 580 F.  Pour couronner le tout, il a reçu une moto d’une valeur de 750 000 FCFA et élu meilleur volontaire de l’année 2018.

Le prix de la meilleure volontaire de l’année est revenu à Mme Nakpane Soome qui s’engage pour le développe-ment des communautés.  Elle gagne une moto plus un ordi-nateur d’une valeur de 1000 000 FCFA. Il faut dire que cette dame avant d’être volontaire a traversé des péripéties dans sa jeunesse. Elle été victime en 2011 d’une paralysie totale des ses membres. Ce n’est qu’après des soins qu’elle recouvra en partie sa mobilité. Elle a été affectée dans les localités d’Alibi 1 et 2 pour appuyer les deux cantons dans la réalisation de leurs projets de développement commun-autaire et plans d’actions villageois et communautaire.

Dans la localité d’Alibi 1, Mme Soome a contribué à la construction d’un jardin d’enfant. « Avant, les enfants étaient accueillis dans des conditions défavorables à l’épreuve des intempéries et pas adaptées à leur situation. J’ai aidé à accélérer le projet de  construction du bâtiment. Aujourd’hui il n’est certes pas terminé, mais il sert déjà pour l’accueil des tout-petits », explique –t-elle avec la fierté d’avoir joué sa partition.

Malgré les difficultés qu’elle a eues au début de sa mission notamment la barrière linguistique, dame Soome n’a pas baissé les bras. Elle s’est plutôt intégrée dans ces communautés d’accueil pour devenir une actrice incontournable. Selon le témoignage du président du comité de développement du canton d’Alibi 1, Oude Yakirou, la volontaire Soom Nakpane n’est pas considérée « comme une personne en situation de handicap».

L’ANVT  a su en quelques années, avec le concours de ses partenaires comme l’Union Européenne, apporter une réponse concrète à une problématique de longue date. Tout ce qui précède démontre à suffisance qu’il faut de la volonté pour saisir les opportunités à même de contribuer à la réduction du chômage.

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

error: Content is protected !!