Travail décent : « Le Togo, un très bon exemple en Afrique de l’Ouest », Frédéric Lapeyre, Directeur Bureau Pays de l’OIT Afrique de l’Ouest

0
517
Frédéric Lapeyre

De nombreux togolais aspirent à un travail décent. Et le gouvernement travaille pour répondre à cette aspiration en opérant plusieurs réformes.

La dernière est le code de travail qui consacre entre autres une meilleure sécurité sociale aux salariés. Aujourd’hui, le pays est même cité en exemple. « Le Togo a fait preuve de volonté politique et d’engagement très fort, constituant un très bon exemple en Afrique de l’Ouest en matière de travail décent », a déclaré mercredi Frédéric Lapeyre, directeur du bureau pays de l’Organisation internationale du travail (OIT) à Lomé dans le cadre d’une rencontre des experts de l’institution sur les différents moyens de mobilisation des ressources pour une protection sociale renforcée.

Selon l’OIT, cette notion résume les aspirations de tout travailleur : possibilité d’exercer un travail productif et convenablement rémunéré, assorti de conditions de sécurité sur le lieu de travail et d’une protection sociale pour sa famille.

Pour  Frédéric Lapeyre, l’extension de la protection sociale va « protéger toute la population contre toute forme de vulnérabilité. En effet, depuis quelques temps, les autorités togolaises élargissent progressivement la couverture sociale aux différentes couches de la population. « Il s’agit de s’assurer que chaque Togolais sans discrimination, puisse bénéficier de la croissance sur toute l’étendue du territoire en disposant d’une certaine autonomie économique et sociale », a expliqué la ministre déléguée chargée de l’Accès universel aux soins, Mamessilé Aklah Agba-Assih.