23.5 C
New York
mardi, juillet 23, 2024

Buy now

spot_img

Reboisement : Le Togo expose ses ambitions à Brazzaville

Le président de l’Assemblée nationale togolaise, Kodjo Adédzé, a conclu samedi un séjour à Brazzaville, la capitale du Congo, où il a pris part à la première conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement.

Représentant le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, il a rejoint cet événement continental à l’initiative du président congolais, Denis Sassou N’Guesso, en collaboration avec l’Union africaine.

Cette conférence avait pour objectif de sensibiliser à nouveau les leaders politiques sur l’urgence climatique. L’événement a réuni des chefs d’État, des gouvernements et des représentants de diverses institutions internationales, soulignant la nécessité d’une mobilisation collective pour répondre aux défis environnementaux actuels.

Kodjo Adédzé a profité de cette tribune pour exposer les efforts déjà entrepris par le Togo en matière de protection de l’environnement. Il a partagé les engagements ambitieux du pays, notamment l’extension de la couverture forestière nationale à 26 % d’ici 2030.

Lors de son intervention, M. Adédzé a insisté sur le rôle crucial de la conférence de Brazzaville comme point de départ pour l’adoption de mesures politiques, sociales, juridiques et administratives visant à soutenir et promouvoir le reboisement et l’afforestation à l’échelle mondiale, fondées sur une coopération internationale renforcée.

Parmi les engagements notables, il a évoqué l’augmentation des ambitions du Togo dans le cadre de ses contributions déterminées au niveau national (CDN). Ces contributions visent à renforcer la résilience climatique par des stratégies globales d’adaptation et d’atténuation, avec un objectif global de 50,57 % d’ici 2030, réparti entre une cible inconditionnelle de 20,51 % et une cible conditionnelle de 30,06 %.

Le président de l’Assemblée nationale a également annoncé l’engagement du Togo dans la restauration de 1,4 million d’hectares de paysages forestiers dégradés, dans le cadre de l’initiative africaine AFR100, visant la restauration de 100 millions d’hectares à l’horizon 2030.

Dans le cadre de la feuille de route gouvernementale, le Togo s’est fixé l’ambition de planter un milliard d’arbres entre 2021 et 2030. Ce projet comprend également la création de 117 forêts communales et 400 forêts cantonales, renforçant ainsi l’infrastructure verte du pays.

M. Adédzé a conclu son discours en appelant à une action collective et urgente pour promouvoir l’afforestation et le reboisement en Afrique. Il a souligné l’importance de la coopération et de l’engagement de tous les pays africains pour relever les défis environnementaux et assurer un avenir durable pour les générations futures.

En participant activement à cette conférence, le Togo réaffirme sa position en tant que leader dans la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement sur le continent africain.

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

error: Content is protected !!