Du 05 au 07 Août 2021 aura lieu au Togo, la première édition du Sommet des Jeunes Bâtisseurs de l’Afrique (SJBA). L’initiative portée par la Synergie des Jeunes Leader pour le Développement de l’Afrique se veut une rencontre d’échanges au terme de laquelle va émerger des solutions aux problèmes de l’Afrique plus particulièrement sa jeunesse.

« Le monde m’appartient, je suis jeune entrepreneur africain, panafricaniste moteur de croissance et de développement socio-économique d’Afrique», est le thème central de ce sommet qui va réunir une centaine de jeunes en présentiel et plusieurs milliers en webinaire venus d’une douzaine de pays dont des pays anglophones. Plusieurs activités sont au programme dont des conférences, des ateliers de formation, des tables rondes, des échanges « B to B », des diners de partage, des déjeuners d’opportunité et du tourisme.

Six principaux domaines pour cette première édition en l’occurrence l’Education, l’agriculture, l’économie numérique et technologie, santé et bien-être, culture-social-environnement et entrepreneuriat et emploi.  Au cours de ces échanges des orateurs de renom prendront la parole. Il s’agit notamment Mme Medissa Sama, Mme Olatokumbo Ige, Jonas Aklesso Daou et Dr Serge Michel KODOM.

Le Président-Fondateur de l’Ong AIMES-AFRIQUE et patron des médias, SOS DOCTEUR TV, première chaine de santé universelle, et le bimensuel du développement, SOCIAL INFOS est le parrain de ce sommet de réflexion qui veut s’appuyer sur les modèles de réussite sur le continent pour non seulement rassembler les jeunes mais surtout apporter des solutions inédites aux maux qui affaiblissent l’essor de la jeunesse sur le continent. « Aujourd’hui, la jeunesse africaine représente plus de 70% de la population du continent. Raison pour laquelle, nous n’avons pas hésité à parrainer ce premier sommet. Pour nous, c’est de l’audace, de l’audace visionnaire. Les jeunes doivent se retrouver, les jeunes doivent discuter, et surtout donner l’opportunité à des modèles de partager leurs expériences parce que l’Afrique que nous souhaitons à l’horizon 2065 telle que consignée dans l’Agenda de l’Union Afrique doit se baser sur une Afrique partagée. La jeunesse doit comprendre qu’on ne peut pas le faire en rang dispersé », a confié Dr Michel KODOM, lors de la cérémonie officielle du sommet le vendredi 25 juin dernier.

Conférence de presse du lancement du sommet, 25 juin 2021

« Il y a une jeunesse qui en train d’émerger, elle ne veut pas faire les choses seule, elle veut s’associer aux autres pour participer au développement du continent.  La jeunesse est aujourd’hui consciente, elle compte apporter sa contribution pour que l’Afrique se porte mieux. Nous allons créer un réseau  entre les jeunes entrepreneurs du continent », a expliqué Pascal Kossi DOSSOUVI, Président du comité d’organisation. Il a également indiqué qu’au terme du sommet, un document sur  les solutions sera publié.  

Les participants de ce sommet auront également droit au livre L’Afrique d’abord (Africa First) de Gervais Koffi DJONDO. Pour participer au sommet, il faut avoir un âge est compris entre 15 et 45 ans, et ressortissant d’un pays africain. Les fiches d’inscription sont accessibles sur les canaux numériques du sommet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici